samedi 16 février 2019

Aujourd'hui nous assistions à un show du SRS à Göteborg.
Ce sont 3 générations de rates qui rentrent primées aujourd'hui ! Félicitations à Supernova, la doyenne des Ikérats, qui participait à son dernier show et qui termine sa carrière en beauté ! 💜


IKR Supernova :
- Un prix d'honneur en Agility
- Un 1er prix en classe hooded
- Meilleur vétéran
- Meilleur groupe familial
- Best In Show


IKR Pandora 42 :
- Un 1er prix en classe husky dumbo
- Best In Show 2



IKR Cosmos Redshift 7 :
- Un prix d'honneur en Agility (5ème place) parce qu'avec des oreilles si mignonnes tout est pardonné.
- Prix d'honneur pour les plus beaux yeux du show 💛

vendredi 8 février 2019

Bienvenue aux ratons d'Hypernova et Tycho Moon qui sont nés le 2 Février 2019 !
Ils sont 6 et gras à souhait ! Maman Hypernova se porte à merveille !
Plus d'informations ici : IRD Tycho Moon / IKR Hypernova.


Félicitations à l'Ikérate de l'année 2018 : IKR Supernova.


Nous avons choisi Supernova comme Ikérate de l'année 2018 parce qu'il s'agit tout simplement d'une rate géniale. Elle vient de devenir arrière grand-mère, et à presque 2 ans elle va bientôt participer à son dernier show. Supernova a été championne d'agility deux années consécutives et reçu une quinzaine de prix dans diverses catégories en show, la rate la plus primée de l'histoire des Ikérats !

vendredi 14 décembre 2018

Mon Polo, mon petit amour...
Tu es parti mardi, d'une vilaine détresse respiratoire, j'ai tellement de chagrin...
Tu es parti d'une façon épouvantable, comme ta grand-mère Proxima. Tu t'en vas la rejoindre parmi les étoiles, tu y retrouveras aussi ton papa Prometheus et ta maman Galaxy. Tu laisses derrière toi des paupiettes orphelines, ton fils Pollux a été très triste de ton absence. Tu t'en es allé beaucoup trop tôt mon Polaris...

Mi-saucisse, mi-crêpe, 100% bisouilleur, tu as été un compagnon parfait. Toujours gentil, un peu idiot aussi, tu avais cette joie de vivre qui caractérisait tant ton papa avant toi, le petit Pollux en a aussi hérité. 
Tu avais deux passions dans la vie, les bisous et les cheveux. 
Tu aimais monter sur l'épaule pour farfouiller dans ma tignasse, plusieurs fois tu es parti victorieux une mèche entre les dents, quel saucisson !
Je ne pouvais jamais t'en vouloir, parce que tu revenais toujours en bondissant me lécher la main, me couvrir de bisous. Tu pouvais y passer des heures...
Puis tu étais tellement jaloux. Tu avais le chic pour dégager les autres en faisant la crêpe sur ta maman pour prendre toute la place, toute l'attention.

Tu me manques tellement mon Polaris. Tu ne viendras plus faire la crêpe sur moi tout en me léchant les doigts. 
Ma nouille farcie à la tendresse, je te vois dans ton fils Pollux, mi-crétin, mi-ratmoureux...

Le coeur de ta maman est brisé mon Polaris, tu en emmènes un morceau avec toi là-haut dans les étoiles. Je suis sûre que tu le lècheras jusqu'à ce qu'il soit le plus brillant dans le ciel.




 
 


mercredi 28 novembre 2018

Mon Tardinouille adoré... Tu t'es endormi pour toujours la nuit dernière, tu étais vieux et fatigué. Tu étais le dernier de ta portée.

Tu laisses plein de jolies choses derrière toi mon Tardis, tu as eu 25 enfants, moult petits enfants, et tes arrières petits enfants naîtront bientôt. 

Tu as été un rat exemplaire, aussi beau que doux et gentil, toujours agréable dans ton groupe de copains. Tu étais aussi sympa que ta soeur Serenity était chiante, quel contraste mon Tardis !

Tout petit déjà tu faisais des bisous et restais collé à moi, tu était mon petit raton d'épaule. Et pourtant, il n'était pas prévu que ton frère Millennium Falcon et toi restiez à la maison. Personne n'a voulu de vous alors vous êtes restés avec la joyeuse troupe d'Ikérats. Tu es devenu mon gros rat d'épaule, mon Tardinouille... et tu as été aimé très très fort.

Tu es parti pour un grand voyage dans l'espace et le temps mon Tardis, peut-être qu'un jour tu reviendras à moi, sous une autre forme, te coller sur mon épaule pour me faire des bisous. J'attendrai...




dimanche 25 novembre 2018

Hier nous nous sommes rendus à Landskrona où avait lieu un show regroupant Svenska Råttsällskapet (SRS), Sydsveriges Smådjursvänner (SSV) et Skållands Rataholics.
Étant moi-même juge de classe Standard pour le SSV, mes rats ne pouvaient pas participer à la compétition de cette association. Par contre on ne s'est pas privé pour concourir dans les deux autres, voici les résultats :



IKR Supernova
Troisième prix en classe Pet femelles senior.
Troisième Best Pet.
Un prix d'honneur en Agilty.
Deuxième prix au Labyrinthe de Skållands Rataholics.




IKR Pandora 42
Quatrième prix en classe Pet femelles senior.
Quatrième prix en Agility.
Meilleur groupe familial avec ses enfants Omega Centauri, Hypernova,
Cosmos Redshift 7 et Ingenium.



IKR Cosmos Redshift 7
Troisième prix en Agility.
Meilleure femelle en Agility.



IKR Omega Centauri
Prix d'honneur en classe Pet "Mignonnitude".

 


IKR Mintaka
Prix d'honneur en classe Pet "Veut descendre dans la poubelle".



ARP Hitomi Astro-H
Troisième prix au Labyrinthe de Skållands Rataholics.


lundi 20 août 2018

J'ai m'impression de ne plus annoncer que des mauvaises nouvelles sur ce site...
Galaxy nous a quitté hier soir suite à une crise cardiaque qui l'a emporté en moins d'une minute.


Ma grosse Galac', ma Galaxouille...
J'étais allée te choisir chez Désirée. Le choix avait été rapide, tu t'étais posée sur moi en globulant. Puis tu avais cette petite tache au ventre toute craquante. Tu étais adorable.

Tu étais aussi adorable que ta copine Serenity, partie rejoindre les étoiles il y a deux semaines, était chiante. Tu étais ma crêpe bisouilleuse, tu n'étais que gentillesse.

Tu étais brave aussi. Je me souviens de cette mise-bas de l'enfer durant laquelle tu as perdu connaissance, j'étais tellement inquiète. Mais tu as donné naissance à une portée de merveilleux, aussi bisouilleurs que toi, et tu as été une maman exemplaire.

Puis tu es devenue grand-mère, puis arrière grand-mère, j'étais si fière de toi ma Galaxy. Tu as fais preuve de la même douceur avec tous les ratons de chaque génération, tu étais si paisible.

Te voilà partie rejoindre ta chère Serenity dans les étoiles, tu étais bien triste sans elle... Ton gros coeur n'a pas tenu le coup. 

Cette tache au ventre, la cible à bisous, on disait souvent pour rigoler qu'il y avait un trou noir au centre de la Galaxy. Aujourd'hui c'est un trou noir qui réside dans mon coeur...

dimanche 5 août 2018


Ma belle Serenity... Officiellement tu t'appelais Enceladus, mais on t'a toujours appelé par ton prénom de bébé. Prénom que tu portais si mal d'ailleurs, tu étais une emmerdeuse, tu as réussi à terroriser trois générations d'Ikérats. Tu étais pourtant si douce quand tu étais petite.
À chaque arrivée d'une nouvelle rate, je savais que tu allais lui faire passer un mauvais quart d'heure, c'était inévitable. Il fallait que chaque nouvelle passe le test Serenity. Tu n'étais pas tendre avec les ratons de tes copines de cage non plus, une vraie emmerdeuse. Pas méchante, juste la chieuse de service. Mais au moins avec toi ça filait droit dans la Royal Pouic !
Avec moi tu étais adorable, toujours...
Tu avais un binôme de hamac, la grosse Galaxy, qui aujourd'hui dort toute seule... Vous n'aviez qu'un jour d'écart, et vous vous ressembliez tellement, comme des soeurs. Inséparables, comme des soeurs...
Puis tu es devenue vieille d'un coup il y a deux semaines, tu te trainais, tu étais affaiblie. Et tu n'aimais pas ça, toi qui a toujours eu une santé exemplaire. Tu me soufflais dessus quand je te faisais la toilette, tu avais encore assez de force pour envoyer valser ma main quand je nettoyais tes yeux. Par contre tu ne bronchais pas quand on amenait ton repas spécial ou quand ton papa te donnait le biberon. 
Et soudainement, vendredi soir quand je suis rentrée du travail tu as eu une espèce de crise, tu sautais dans tous les sens, tu tournais en rond, tu as arrêté de respirer... Puis tu as repris connaissance. Quelques minutes plus tard, une seconde crise avec arrêt respiratoire. Et tu as repris connaissance... On a décidé de t'emmener en urgence chez le vétérinaire. 
La troisième crise t'a été fatale alors que nous étions dans l'ascenseur, même pas encore sortis de l'immeuble. Tu est morte d'une façon épouvantable ma pauvre Serenity... Je suis si triste.
Bon voyage ma Serenity, te voilà partie emmerder le monde là haut dans les étoiles, mais tu pars avec toute ma tendresse...

dimanche 8 juillet 2018

 


Les dernières photos de notre Asticouille, Morning Star, prises lundi dernier. Il faisait le mignon sur les photos mais en réalité ce rat n'aimait pas grand chose. Il n'aimait pas les humains, ni les rats, ni les bisous, ni les câlins... C'est d'ailleurs à cause de cela qu'il a reçu son surnom : l'Asticot. En main c'était le rat vermisseau ascendant savonnette. Même paralysé du train arrière il se débattait pour ne pas rester dans les bras. 
Non, son truc à lui c'était la bouffe et les dodos bien chauds, alors je fournissais ce qui allait bien et je me réjouissais de le voir globuler avec sa nouille ou son biscuit dans son cube moelleux.
Ce matin j'ai appelé mon Asticouille, qui répondait toujours à l'appel de son (sur)nom, il n'a pas bougé. Je l'ai trouvé à peine conscient dans sa cabane. J'ai bien compris tout de suite que ses derniers moments étaient arrivés... Alors je l'ai gardé au chaud contre moi, on est allés au soleil sur le balcon, il globulait. La chaleur c'était son truc, ça oui ! Et l'Asticouille s'est envolé dans le ciel bleu. Pour toujours.
Le plus méconnu et pourtant le plus vieux des Ikérats à ce jour est parti rejoindre les étoiles à l'âge honorable de 3 ans et 3 semaines.
Merci mon Asticouille pour ce bout de chemin parcouru ensemble, c'est juste dommage que la seule fois où j'ai vraiment pu te caresser soit le jour où tu es parti dans mes bras... 

dimanche 25 mars 2018


Millennium Falcon... It made the kessel run in less than 12 parsecs ! 
Hum... pas exactement, notre Millennium Falcon n'était pas aussi rapide, mais il tenait tout de même du cargo corellien. 

Mon gros patapouf gentil accro aux caresses nous a quitté vendredi. Jeudi soir je l'ai trouvé affaibli, il n'allait pas bien et semblait perdre de sa mobilité. Je l'ai gardé auprès de moi toute la nuit, il n'a quasiment pas bougé. Il ne buvait ni ne mangeait plus.
Vendredi matin, après les examens et étant incapable de trouver la cause de l'état de Millennium, la vétérinaire et moi avons décidé de le laisser partir. Il ne s'est pas battu... Il est parti très vite, sous les caresses qu'il aimait tant, mon gros Millouille...
C'est très dur à accepter, son état s'est complètement dégradé en moins de 24 heures sans cause apparente. 

Mon gros Millennium Falcon, te voilà parti parmi les étoiles à la vitesse de la lumière, et tu laisses un vide incommensurable dans notre base rebelle ikératienne...